Prêt pour le jour du déménagement !

 

Un déménagement est souvent vécu comme une épreuve par toute la famille ! Pourtant, il est possible de s’en sortir grâce à quelques règles de base, pour une organisation optimale le jour J. Vous pourrez ainsi vous reposer sur vos deux oreilles et profiter de votre dernière nuit, sans devoir passer au crible les derniers cartons ouverts.

 

Faire garder les enfants !

 

Si vous avez des enfants, le mieux est encore de leur permettre de passer cette dernière journée / nuit, par exemple chez leurs grands-parents ou quelques amis. Vous aurez ainsi à disposition un moment de calme bienvenue, pendant lequel vous pourrez vous consacrer aux derniers préparatifs !

 

Des vérifications de dernière minute !

 

Malgré la minutie de votre organisation, il peut toujours y avoir un accessoire ou un bibelot qui traine ! Prenez donc un peu de temps pour vérifier que tout est soigneusement emballé, idéalement dans des conteneurs ou cartons empilables. Egalement : pensez à préparer votre « carton de survie », qui contiendra tous les petits indispensables du quotidien !

 

Ne pas hésiter à informer les voisins !

 

Cela semble superflu mais pas tant que cela, surtout si vous avez en appartement et que vos voisins ont tendance à laisser trainer quelques meubles et effets personnels dans la cage d’escalier ! N’oubliez pas de leur préciser à quelle heure les déménageurs passent, pour leur permettre de prendre le temps de faire un peu de place.

 

Protégez les sols !

 

Il serait en effet fort dommage d’abimer une maison prête à la vente ! De la même façon, recouvrez les sols fragiles à votre nouvelle adresse – parquets, moquettes à l’aide par exemple de toiles de protection. Une protection supplémentaire à recommander vivement, surtout en hiver ou par temps de pluie.

 

Les derniers impondérables

 

N’oubliez pas non plus de prendre toutes les précautions utiles pour permettre aux déménageurs de circuler librement de votre ancien à votre nouveau domicile : prenez par exemple contact avec votre bailleur ou avec le service de police local pour permettre au camion d’accéder à une voie réservée. Si vous bénéficiez d’une aide (précieuse !) durant les opérations, n’hésitez pas là aussi à donner des instructions très précises, en fonction de la nature des cartons transportés !